Congrès du grand âge et du vieillissement

J’ai participé ce 29 septembre 2020 au congrès du grand âge et du vieillissement afin d’évoquer le suivi psychologique des personnes victimes d’une crise sanitaire ou d’une catastrophe naturelle.
Outre le choc immédiat, il ne faut pas négliger les troubles secondaires post traumatiques qui peuvent engendrer des maladies organiques, notamment chez les personnes âgées. Il est donc indispensable d’anticiper le recours aux cellules psychologiques qui accompagnent les victimes et qui sont, à aujourd’hui, sous utilisées.
Ces propos font notamment référence à mon rapport d’information, publié au nom de la délégation aux outre-mer, sur les risques naturels majeurs et la reconstruction et la résilience des territoires et des populations.