Soutien à la candidature UNESCO de la baguette de pain

Populaire et fédératrice, la baguette est emblématique de la France, au national comme à l’étranger, et bien ancrée dans chacun de nos territoires.

J’ai apporté mon soutien à la candidature de la baguette à l’Unesco, lancée par la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française, à l’occasion d’une mobilisation parlementaire organisée au Sénat à l’initiative de Madame Catherine Dumas, Sénatrice de Paris et présidente du comité de soutien de la candidature.


Autour d’une exposition de photographies dédiées à la baguette de pain, cette manifestation avait pour objectif de recueillir des soutiens pour la candidature des savoir-faire artisanaux et de la culture de la baguette de pain au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco. Cette candidature bénéficie aussi du soutien des Français. Le sondage réalisé fin décembre par l’institut CSA révèle que 9 Français sur 10 soutiennent cette candidature.


Depuis plus d’un an, la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française, présidée par Dominique Anract, défend le souhait des 33 000 boulangers de France d’inscrire les savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette de pain au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco. Fin novembre, la candidature a franchi une étape primordiale avec la reconnaissance de la baguette comme élément du patrimoine culturel immatériel national ; il s’agit maintenant de rechercher la reconnaissance auprès de l’Unesco. Le ministre de la Culture choisira, au cours du premier trimestre 2019, le dossier qui sera porté par la France sur la session 2019/2020.